politique

Lettre 4 à Galsen Citizen

0

#Psssttt Galsen. Je penserais à te faire voter par procuration. Je suis complétement larguée moi. Je ne fais plus confiance aux leaders politiques que produit le #Sénégal. Celui qui disait qu’il nous faudrait un dictateur a peut-être raison… Non et non, je tiens trop à la démocratie, à la liberté pour dire ça. Ce n’est pas pour rien que Dieu nous a donné le libre arbitre. Ce n’est pas pour que d’autres nous fassent vivre l’enfer sur terre. La vie est déjà assez dure sur terre. Me vient à l’esprit la blague qui dit que le sénégalais dira que l’enfer ce n’est pas pour lui, il l’a déjà vécu sous Macky (Lol. Yalna bouma ame opposant virtuel sénégalais).

Les leaders de l’opposition me font rire avec leurs calculs d’épiciers. Certains avaient évoqué le boycott, le Pds a carrément dit qu’il n’y aura pas d’élection présidentielle. La coalition des 25 (C25) va vers l’explosion. Je viens de lire ce 22 janvier 2019 sur un site qu’Abdoulaye Wade demande à ce que Madické Niang soit exclu de la C25. Certains appellent à une union sacrée autour de Sonko ou Idy. Issa Sall du Pur apparemment, il est tellement Pur qu’il fait peur. En plus, avec l’ombre du marabout qui plâne….

Pas besoin d’être devin pour voir qu’on aura un remake de la scission de Benno Siggil Sénégal, et une échappée solitaire d’un des candidats convaincus qu’il pourra faire face à la ruse de Macky SALL.

Psssttt, te rappelles tu GalsenCitizen du débat sur la candidature unique ou multiple de l’opposition ? Macky Sall avait été dès le départ pour les candidatures multiples. A l’époque, je faisais partie de ceux qui avaient loué sa franchise et sa constance. Te rappelles tu quand il avait qu’il adhérait aux assises nationales en émettant des réserves sur certains points. Je suis convaincue qu’au palais il y a un esprit qui rend fou. On devrait organiser un ‘’ndeup’’ pour les candidats de l’opposition et faire une ‘’Roqya’’ avant qu’ils ne démarrent la campagne.

Ils se susurrent que vous les ‘’khalifistes’’ vous allez vous ranger derrière Idrissa Seck. Enfin, ils ne se susurrent pas c’est la météo politique sénégalaise que tu connais mieux que moi. Aka meuna lancé ballon de sonde ! Mais en soi, ce n’est pas une si mauvaise idée. Idrissa Seck, après son erreur de 2007 semble avoir fait amende honorable. Et puis personnellement, j’ai un préjugé favorable même si je me méfie un peu : c’était quand même un ancien élève de Wade et qui semble n’avoir jamais pu se résoudre à se mettre derrière cet homme de peu de culture qu’est notre Président. Bref, Idy avait vraiment joué le jeu lors des dernières législatives ce qui avaient fâché des cadres de son parti. Du Grand parti, je recevais des échos comme quoi ils se sentaient arnaqués alors que Rewmi ceux qui n’ont pas pu supporter la décision de leur leader sont tout simplement partis. Le retour d’ascenseur ? Je ne pense pas qu’ils l’attendent. Après avoir soutenu Macky lors du second tour, il l’a félicité et en a fini. C’est un homme du système tout de même.

Le système tamit comme Coumba amoul Ndeye. On en oublie que c’est les Hommes qui l’ont mis en place. Veut-on vraiment changer les choses ? Un pays où quand un de vos proches à un poste de responsabilité il doit automatiquement te venir en aide ? Un pays où quand vous êtes nommés on se demande si le budget que vous devez gérer est conséquent, où on vous demande expressément de gérer la clientèle politique, de vous affilier à un parti politique ? Un pays où une personne travaille pour gérer au moins une dizaine de personne.

L’émergence ce mot galvaudé n’est pas pour demain dé.

Psssttt GalsenCitizen, je crois que tout commence au niveau micro. Mon grand frère me racontait l’histoire d’Etoiles de mer, échouées sur une plage. Il y’en avait à perte de vues. Un vrai désastre écologique. Tout le monde regardait et se plaignait, déplorait cette situation. Et il y avait un monsieur qui en ramassait pour rejeter à la mer. Un quidam est venu, et lui a dit mais vous êtes fous. Ça ne sert à rien. Ça ne change rien. Il lui répondit oui pour la majorité. Mais pour celles qui retrouvent l’eau ça change tout. Je peux te raconter aussi l’histoire du petit colibri qui tentait d’éteindre le feu de brousse. L’éléphant se moqua de lui, il lui répondit qu’il fait sa part. Si chacun faisait sa part….Mais il faut un minimum d’éducation pour qu’on ait conscience que chacun doit faire sa part.

Tu dois te dire que Yandé, quelle bavarde. Ok ok tu as raison. Je suis une vraie pipelette et vais dans tous les sens.

Je termine ma lettre du jour avec une citation extraite du discours inaugural de John Fitzgerald Kennedy, 35e Président des Etats Unis. Il s’adressait à ses compatriotes mais ses mots m’ont toujours parlé. Et dans les actes que je pose chaque jour, je repense à ses mots qui ont une résonnance toute particulière. Même nos croyances, notre foi nous invite à ça….

La voici la citation : ‘’ Et donc vous, mes compatriotes américains, ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. Vous qui, comme moi, êtes citoyens du monde, ne vous demandez pas ce que les États-Unis feront pour vous, mais demandez-vous ce que nous pouvons faire, ensemble, pour la liberté de l’homme. ( « And so, my fellow Americans, ask not what your country can do for you, ask what you can do for your country. My fellow citizens of the world, ask not what America will do for you, but what together we can do for the freedom of man.’’)

J’irai voter

Previous article

Lettre 4 à Galsen Citizen

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in politique