#DakarDeyDem #DakarEmergent

A la suite de la session ordinaire du conseil municipal de la Ville de Dakar de ce Vendredi 13 mars 2015 il m’a semblé important de partager avec vous les axes saillants ( à mon avis ) de cette rencontre. L’ordre du jour était le suivant:

1. Informations sur l’emprunt obligataire

2. Cession des équipements et matériels de stationnement à la Commune de Dakar-Plateau

3. Réorganisation des services de la Ville de Dakar

Sur ces 3 points à l’ordre du jour un seul motive ma rédaction L’EMPRUNT OBLIGATAIRE

Ce point a fait coulé beaucoup d’encre ces dernières semaines suite au report du lancement officiel qui était initialement prévu le 19 février. Le maire Khalifa Ababacar SALL a tenu à mettre les conseillers de Ville de Dakar qui avaient autorisé le Maire à travers une délibération de l’avancée des travaux.

Le maire a retracé les étapes qui ont mené la Ville de Dakar à bénéficier de cet emprunt avec une garantie de l’USAID à hauteur de 50%, de l’implication de la Fondation Bill et Mélinda Gates à hauteur de 2 milliards et le GO du Conseil Régional de l’Epargne et le Marché Financier (CREPMF). Le gouvernement du Sénégal à travers son veto argue ne pas être au courant des démarches entreprises par la Ville de Dakar. Procédure qui il faut le rappeler dure depuis 4 ans.

http://villededakar.org/pages/notation-financiere-de-l%E2%80%99emission-obligataire-de-la-ville-de-dakar-par-bloomfield-investment

Le premier Ministre et le Ministre des Finances en répondant à certaines questions à la l’Assemblée Nationale ont violé la confidentialité des des échanges qui ont été entamé par l’Ambassade des Etats Unies, La Banque Mondiale et l’USAID selon le Maire de Dakar. Aujourd’hui notre Etat a à trois reprises fourni des avis de non objection à la Ville de Dakar. Dans ce cas comment notre Ministre des Finances peut il ne pas être au courant? Passons……..

Ce qui sur c’est que l’emprunt de la Ville de Dakar est fait pour réaliser des projets structurants en réglant des problèmes non résolus depuis des décennies à travers :

– des projets d’investissement

– un plan clair et efficace de remboursement

– Faire de Kermel une place totalement Pietonne

Au déla même d’un problème politique la crédibilité de l’Etat du Sénégal mais aussi celle des pays de l’UEMOA. Cet emprunt est le premier du genre en Afrique de l’Ouest et une expérience comme celle peut décourager les bailleurs de fonds dans la mesure ou des Capitales comme Nairobi postule au même type d’emprunt.

Au moment où l’état du Sénégal à travers le PSE mobilise 5 737 milliards en termes de prêts, de PPP et d’emprunts obligataires. SENEGAL Emergent mais Ville de Dakar peut rester comme elle.

#DakarDeyDem #DakarEmergent

Partage l'article sur...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *